YASA
Faire un don
Un Parc éducatif pour Les scouts de l'école de Sainte Famille Fanar Conférence donnée pour la defence civile libanaise a Dbayeh Boulif : La stratégie nationale de sécurité routière 2016-2025 Conférences données pour Al Iman hôpital Aley Conférence donnée pour l'université Balamand Akkar Conférence donnée pour l'université Balamand Akkar Conférence donnée pour la defence civile libanaise a Dbayeh Conférence donnée pour l'association SNG a Hazmié Cette traversée, je l’ai faite toute seule, sans déranger personne La sécurité sur roues La sécurité en bicyclette ce qu’il faut apprendre à vos enfants Conférence donnée pour les professeurs a Dar Anout (DIP) pour la Compagnie nationale Aggregate de Chekka Conférence donnée a Beshmezine - Monastère de Saint Jean Conférence donnée a Montagne de Akroum pour l'association de Al Bayan Conférence donnée a Ibl El Saki en corporation avec la Paroisse de Saint Georgios Conférence donnée a l'assaciation du pretre Hanna Le nouveau permis de conduire européen TECHNIQUE : GPS OU ES-TU ? LES LOIS DE L'AERODYNAMIQUE AUTOMOBILE LA SUSPENSION PILOTEE TOIT TRANSCUP VENTURI GLOSSAIRE AUTOMOBILE DOSSIER PNEUS: CHOISIR SES PNEUS HIVER La Fibre De Carbone et L'Automobile ENTRETENIR SA VOITURE Un Parc éducatif à l'ecole de Wardiyeh a Mansourieh Un Parc éducatif à l'ecole de Saint Josepf Cornet Chehwan Le Conseil national divisé sur l’expérimentation de la baisse de la vitesse Conférence donnée par la YASA à l'Armée Libanaise Amchit. Application du nouveau code de la route au Liban : où en sommes-nous ? Journée noire sur le Dakar France: Vers des taxis parisiens 100% verts? Nigeria: Accident d’avion au décollage. Grave accident de la route aux Etats-Unis. Belgique: collision entre deux trains de marchandises.
Naissance et Evolution
1/6/2010 3:33:24 PM

La mort de mon ami Tarek Assi, âgé de 19 ans, survenue le 19 août 1994 suite à un accident de voiture à Seghbine dans la région de la Békaa Ouest, fut le plus grand choc et le plus grand traumatisme de ma vie. Nous étions des amis de classe à la faculté de génie à l’Université Américaine de Beyrouth (AUB). Nous faisions nos études ensemble et nous partagions le même rêve: devenir des ingénieurs et des entrepreneurs. 

J’avais 20 ans. J’avais pris une décision qui allait changer le cours de ma vie. Mon rêve d’ingénierie que je ne pouvais plus partager avec Tarek a été remplacé par un autre rêve,  la lutte contre les accidents de la route et ce, en la mémoire de mon ami.

Deux ans plus tard, une tragédie similaire s’est répétée avec mon cousin André, âgé de 21 ans, qui est décédé suite à un accident tragique sur la route de Berbara. A ce moment-là, la YASA et la lutte contre les accidents de la route étaient devenues les missions de ma vie. J’ai mis tout mon potentiel et toutes mes capacités matérielles, morales, intellectuelles et scientifiques dans le but de cette cause sociale, et ce depuis 10 ans. En sentant que mes efforts sont en train de porter leurs fruits, j’ai été stimulé à donner davantage.

Je me suis approfondi dans les études de tout ce qui est en rapport avec la prévention des accidents au Liban et dans le monde. J’ai visité presque toutes les villes libanaises pour donner des conférences et discuter de la lutte contre les accidents de la route. Aussi, j’ai visité tous les responsables et les personnes concernés dans les médias ou autres sollicitant leur collaboration et leur solidarité pour essayer de réduire les dommages et les pertes humaines et matérielles. Certains ont été coopérants, d’autres se sont sentis lésés parce que la sincérité et la crédibilité de ma lutte ont dévoilé leur défaillance.

En résumé, sincérité, indépendance et persévérance sont les principes de la YASA.

La YASA est fière de n’avoir jamais eu recours à des dons gouvernementaux ou non gouvernementaux. Par contre, elle a toujours lutté sérieusement et continuellement pour atteindre ses buts. Ainsi, elle s’est forgée une crédibilité et un grand support moral au Liban et mondialement (YASA a gagné le certificat « Best Practice », décerné conjointement par les Nations Unies (Habitat) et la municipalité de Dubaï en novembre 2002, pour ses efforts d’améliorer les conditions de la vie humaine.

Par la suite, YASA International a été fondée en 2001 afin de créer des collaborations entre les pays développés et les pays du tiers monde dans la lutte contre les traumatismes. Cette organisation internationale a déjà fait ses preuves. Je souhaite tout le succès et tout le progrès pour la YASA au Liban et pour la YASA International dans le monde.

 


Durant la dernière décennie, la YASA a œuvré à promouvoir la prévention dans le but de réduire l’amplitude de ce problème au Liban et dans les pays arabes. Elle a ainsi construit depuis l’année 2001, un réseau de partenariat avec des organisations et des associations internationales dont les plus importantes sont les suivantes :

1- L’OMS à travers sa direction générale à Genève, son bureau régional au Caire et celui du Liban. Ce dernier a participé au sponsoring de l'édition du livre en arabe sur les accidents des camions ainsi que 3 brochures produits par la YASA. L'association a participé par des communications orales et des posters aux congrès internationaux sur la prévention des traumatismes organisés par la direction générale de l'OMS.

2- La Banque Mondiale à Washington et autres programmes des Nations Unis notamment à travers le programme "Safety kitchen" et du colloque sur la sécurité routière qui s'est tenu à Paris.

3- La Communauté Européenne (CE).  YASA travaille avec la CE sur deux plans distincts: le programme EUROMED a permis à plusieurs membres de suivre des stages ou des cours et de partager leurs expériences avec d'autres organisations européennes ou arabes; la Délégation Européenne sponsorise, directement ou indirectement, des projets réalisés par l'association notamment le projet NDDC en collaboration avec l'OMSAR dans le cadre du programme AFKAR.

4- Membre de la Fédération Européenne des Victimes de la Route (FEVR). Cette fédération est constituée de plusieurs associations européennes dont le but est de promouvoir la sécurité routière et de s'occuper des victimes de la route ainsi que de leur famille. Il y eut une participation active de la YASA dans les congrès de la FEVR qui ont eu lieu en Espagne, en Autriche, en Suisse, en Belgique et au Luxembourg dans le but de souligner l’importance de ce problème au niveau international et activer le rôle des victimes et de leurs parents dans les campagnes de sensibilisation. Depuis deux ans, YASA-Europe représente l'association mère et prend en charge ce dossier de collaboration européenne. Au cours de prochaine réunion à Rhodes, le président de YASA-Europe fera une présentation de toutes les activités de la YASA au Liban et dans le monde.

5- La Prévention Routière siégeant à Paris compte plus de trois mille membres. C'est l'association la plus active sur le terrain en France en matière de prévention des accidents de la circulation. Il y a eu plusieurs réunions bilatérales pour accroître la relation et partager les expériences nationales de chaque association, notamment dans le domaine des publications, des campagnes de sensibilisation ou des activités sur le terrain. Comme pour la FEVR, ce dossier européen est désormais géré par YASA-Europe.

6- L’Université Karolinska Institutet à Stockholm est le fleuron de l'enseignement et la recherché en matière de la promotion de la sécurité et la prévention des traumatismes. Elle est, à ce titre, le représentant académique universel de l'OMS dans ce domaine. Six membres de la YASA suivent actuellement des cours de Master et de PhD au sein de cette honorable institution. Ces formations académiques  ont été des plus bénéfiques dans l'approche des projets nationaux.

7- Associations Arabes pour la Prévention Routière. Une coopération stratégique s’est dessinée depuis l’année 2001 avec plus d’une dizaine de participations actives dans plusieurs villes arabes et aux différents congrès arabes.

8- La coopération continue avec les différentes Directions du Trafic des pays du Golfe sur le plan des échanges des expériences et des études.

9-  Swedish National Road Consulting (SweRoad) est une compagnie de consultation suédoise déléguée à travers le monde par l'Administration Nationale Suédoise des Routes. Sa mission auprès du gouvernement libanais a permis à la YASA de profiter de son expérience. Ces réunions de travail bilatérales ont permis à l'association d'affiner le nouveau code de la route et le plan national de la sécurité routière.

 

YASA

Programmes et formations de la YASA

Simulations et manœuvres
Le Parc éducatif pour la sécurité routière
Programme d’amélioration des conducteurs
Les premiers soins
Livres
Programme de formation de la police municipale
Archive YASA
Conseils de Sécurité
Savoir faire du vélo, ce n’est pas seulement tenir en équilibre.
< Promotion sur la Sécurité
La garderie, entre le risque et la sécurité
Newsletters
Demande d'inscription
TAF
Support des victimes
lfpc
Comité Libanais pour la prévention des incendies (CLPI)
LASIP
Association Libanaise pour la prévention des blessures sportives (LASIP)
SBA
Alliance pour la Sécurité des bâtiments (ASB)
SRF
Fondation pour la recherche scientifique (FRS)
Lassa
Association Libanaise pour la sensibilisation de la sécurité scolaire