YASA
Faire un don
Un Parc éducatif pour Les scouts de l'école de Sainte Famille Fanar Conférence donnée pour la defence civile libanaise a Dbayeh Boulif : La stratégie nationale de sécurité routière 2016-2025 Conférences données pour Al Iman hôpital Aley Conférence donnée pour l'université Balamand Akkar Conférence donnée pour l'université Balamand Akkar Conférence donnée pour la defence civile libanaise a Dbayeh Conférence donnée pour l'association SNG a Hazmié Cette traversée, je l’ai faite toute seule, sans déranger personne La sécurité sur roues La sécurité en bicyclette ce qu’il faut apprendre à vos enfants Conférence donnée pour les professeurs a Dar Anout (DIP) pour la Compagnie nationale Aggregate de Chekka Conférence donnée a Beshmezine - Monastère de Saint Jean Conférence donnée a Montagne de Akroum pour l'association de Al Bayan Conférence donnée a Ibl El Saki en corporation avec la Paroisse de Saint Georgios Conférence donnée a l'assaciation du pretre Hanna Le nouveau permis de conduire européen TECHNIQUE : GPS OU ES-TU ? LES LOIS DE L'AERODYNAMIQUE AUTOMOBILE LA SUSPENSION PILOTEE TOIT TRANSCUP VENTURI GLOSSAIRE AUTOMOBILE DOSSIER PNEUS: CHOISIR SES PNEUS HIVER La Fibre De Carbone et L'Automobile ENTRETENIR SA VOITURE Un Parc éducatif à l'ecole de Wardiyeh a Mansourieh Un Parc éducatif à l'ecole de Saint Josepf Cornet Chehwan Le Conseil national divisé sur l’expérimentation de la baisse de la vitesse Conférence donnée par la YASA à l'Armée Libanaise Amchit. Application du nouveau code de la route au Liban : où en sommes-nous ? Journée noire sur le Dakar France: Vers des taxis parisiens 100% verts? Nigeria: Accident d’avion au décollage. Grave accident de la route aux Etats-Unis. Belgique: collision entre deux trains de marchandises.
Journée noire sur le Dakar
1/11/2014 9:46:21 AM

Journée noire sur le Dakar

Par Gilles Festor, 10-01-2014 Share

Eric Palante est décédé alors qu'il couvrait son 11e Dakar - Panoramic

Un motard amateur de 50 ans a trouvé la mort vendredi sur le tracé de la cinquième étape. Quelques heures plus tôt deux journalistes qui suivaient la course avaient été victimes d’un accident mortel au volant de leur véhicule. 

La mort a une nouvelle fois frappé le Dakar. Au lendemain d’une journée extrêmement relevée qui avait fait de gros dégâts dans les rangs des concurrents, la direction de course a annoncé le décès du pilote belge Eric Palante, absent de la liste des pilotes ayant rallié l’arrivée à San Miguel de Tucuman (Argentine) la veille. «A 08h30 ce (vendredi) matin, alors que l'équipage du camion balai se portait sur la position du motard 122 afin de le récupérer, au km 143 de la spéciale de la 5e étape entre Chilecito et San Miguel de Tucuman, il a été découvert le corps sans vie d'Eric Palante, pilote belge de la moto numéro 122», indique le communiqué de l’ASO, société organisatrice de l’épreuve.

Le 23e concurrent mort en 36 éditions
Le communiqué précise qu’aucune alerte «n’était parvenue auprès des organisateurs.» Un système de transmission équipe tous les véhicules et permet aux concurrents de communiquer avec la cellule course à n'importe quel moment. Cet amateur, marié et père de famille, qui participait à son 11e Dakar, avait  d’ailleurs été ravitaillé en eau dans l’après-midi.

Si les circonstances de la mort du motard de 50 ans ne sont pas encore connues, on sait en revanche qu’il avait pris le départ de l’étape, jeudi, diminué par une blessure à la main droite. «J’ai demandé à un quad de me tracter. Il a démarré un peu trop vite et je me suis retrouvé à terre et la moto également. On a été traîné sur trois-quatre mètres et j’ai eu la paume de la main droite ouverte. On m’a fait deux fois cinq points de suture. C’est bien soigné mais on va voir si je vais tenir le coup», avait-il indiqué à l'avenir.net. Palante, qui ambitionnait de gagner le classement des «malle-motos» (concurrents sans assistance), est le 23e concurrent à trouver la mort en 36 éditions du Dakar.

Cette triste annonce est intervenue quelques heures après la mort tragique de deux journalistes argentins (un étudiant de 20 ans et un amateur de course de voiture de 51 ans) qui suivaient l’épreuve après la chute de leur véhicule dans un ravin, jeudi. Les deux hommes n’étaient pas officiellement accrédités auprès des organisateurs. Dans le véhicule, se trouvaient également deux photographes qui ont été blessés et admis dans un hôpital de Tucuman (nord). 

LE FIGARO.fr

Programmes et formations de la YASA

Simulations et manœuvres
Le Parc éducatif pour la sécurité routière
Programme d’amélioration des conducteurs
Les premiers soins
Livres
Programme de formation de la police municipale
Archive YASA
Conseils de Sécurité
Veuillez suivre les consignes des fabricants du siège pour bien le fixer
< Promotion sur la Sécurité
Les handicapés dans le monde du travail
Newsletters
Demande d'inscription
TAF
Support des victimes
lfpc
Comité Libanais pour la prévention des incendies (CLPI)
LASIP
Association Libanaise pour la prévention des blessures sportives (LASIP)
SBA
Alliance pour la Sécurité des bâtiments (ASB)
SRF
Fondation pour la recherche scientifique (FRS)
Lassa
Association Libanaise pour la sensibilisation de la sécurité scolaire