yaa new visual

yasa-new-camp

Examen de la sécurité des autobus autres ques les autobus scolaires
Protection des passagers des autobus scolaires
Les accidents des tracteurs
Des lieux de travail sûrs et sains

 Autres infractions 

 Les bonnes résolutions sur la route 

 10 bonnes raisons de lever le pied 

 Vitesse La vitesse est limitée sur l’ensemble du réseau routier

 

 Ne jamais laisser la voiture ouverte pour que les enfants ne jouent pas a l’intérieur. 




 
User Name:
 
Password:
 
Forgot your password?
New to YASA? It's free and easy.
Create an account
Un Parc éducatif pour Les scouts de l'école de Sainte Famille Fanar Conférence donnée pour la defence civile libanaise a Dbayeh Boulif : La stratégie nationale de sécurité routière 2016-2025 Conférences données pour Al Iman hôpital Aley Conférence donnée pour l'université Balamand Akkar Conférence donnée pour l'université Balamand Akkar Conférence donnée pour la defence civile libanaise a Dbayeh Conférence donnée pour l'association SNG a Hazmié Cette traversée, je l’ai faite toute seule, sans déranger personne La sécurité sur roues La sécurité en bicyclette ce qu’il faut apprendre à vos enfants Conférence donnée pour les professeurs a Dar Anout (DIP) pour la Compagnie nationale Aggregate de Chekka Conférence donnée a Beshmezine - Monastère de Saint Jean Conférence donnée a Montagne de Akroum pour l'association de Al Bayan Conférence donnée a Ibl El Saki en corporation avec la Paroisse de Saint Georgios Conférence donnée a l'assaciation du pretre Hanna Le nouveau permis de conduire européen TECHNIQUE : GPS OU ES-TU ? LES LOIS DE L'AERODYNAMIQUE AUTOMOBILE LA SUSPENSION PILOTEE TOIT TRANSCUP VENTURI GLOSSAIRE AUTOMOBILE DOSSIER PNEUS: CHOISIR SES PNEUS HIVER La Fibre De Carbone et L'Automobile ENTRETENIR SA VOITURE Un Parc éducatif à l'ecole de Wardiyeh a Mansourieh Un Parc éducatif à l'ecole de Saint Josepf Cornet Chehwan Le Conseil national divisé sur l’expérimentation de la baisse de la vitesse Conférence donnée par la YASA à l'Armée Libanaise Amchit. Application du nouveau code de la route au Liban : où en sommes-nous ? Journée noire sur le Dakar France: Vers des taxis parisiens 100% verts? Nigeria: Accident d’avion au décollage. Grave accident de la route aux Etats-Unis. Belgique: collision entre deux trains de marchandises.
Print
L’enfant en voiture

L’enfant en voiture


En France, 170 enfants (entre 0 et 14 ans) perdent la vie chaque année en tant que passagers d’une voiture. Le plus souvent dans la voiture de leurs parents et parce qu’ils n’étaient pas ou mal attachés. Bien utiliser les dispositifs de retenue n’est pas toujours facile. Pour que vos enfants voyagent en toute sécurité, il faudrait faire les bons gestes et les bons choix au bon moment.


Le siège est fixé dos à la route.

 Au Liban, la plupart des enfants continuent de voyager en voiture non seulement non attachés, mais en plus assis à des endroits réputés excessivement dangereux, voiremortels. Que de fois n’a-t-on vu des bébés ou des enfants sur les sièges avant et même sur les genoux de leurs parents. L’on ignore que l’enfant jouerait le rôle de coussin d’air (airbag) et encaisserait ainsi les forces issues d’un choc éventuel. Les prétextes les plus fréquents étant qu’il ne s’agit que d’un court trajet ou d’une conduite à faible vitesse, ou bien « Le papa est un conducteur chevronné », « L’enfant ne se calme que sur les genoux de sa maman », et la meilleure : « Nous avons toujours agi ainsi sans courir le moindre tracas. »

 

Le fait de mal attacher l’enfant est un autre problème qui se pose et qui mérite d’être développé. En effet, cela pourrait être dû à plusieurs causes : le dispositif de retenue pourrait être mal adapté à la morphologie de l’enfant, ou celui-ci est mal installé dans son siège, ou bien les sangles sont mal positionnées. Ainsi, un excellent matériel peut s’avérer dans ces conditions totalement inefficace. On pourrait penser que la souplesse des bébés les protège relativement. Mais en vérité, il faut savoir que le poids de sa tête par rapport au poids du corps est beaucoup plus important que chez l’adulte. Or son cou est encore très fragile et lors d’un coup de frein brutal, le bébé peut subir des tensions très importantes au niveau de son cou qui peuvent provoquer des lésions graves au niveau des vertèbres cervicales avec des conséquences parfois dramatiques. Par ailleurs, les os de son bassin étant encore très souples, s’il est mal retenu et en cas d’une forte décélération, il risque de glisser sous la sangle abdominale mal adaptée et d’être gravement blessé aux organes internes de l’abdomen. Ainsi, pour les tout-petits, il faut privilégier le transport « dos à la route ».

Par ailleurs, l’enfant doit comprendre la fermeté de ses parents en matière de sécurité durant le transport. Certaines mesures ne sont pas négociables. Tout comme jouer avec les portières. Jusqu’à 10 ans, les enfants sont tenus de voyager à l’arrière de la voiture, dans des dispositifs de retenue  homologués et adaptés à leur poids et à leur taille.

Les dispositifs « premier âge » (jusqu’à 13 kg ou jusqu’à 16 mois). Les spécialistes sont unanimes :
le siège « dos à la route » offre la meilleure protection pour les bébés. En cas de collision frontale, cette disposition évite de faire porter toutes les forces du choc sur le cou et les vertèbres cervicales. Seuls les modèles des groupes 0 sont conçus pour être installés dans cette position soit à l’arrière,  idéalement, soit à l’avant à la condition de désactiver l’airbag du même côté.


Le siège aquet est le plus privilégié pour les 9-10 kg (de 9 mois jusqu’à 3 ou 4 ans). L’enfant pourrait s’asseoir dans ce siège très enveloppant. Il est
maintenu par un système de sangles qui passent sur les épaules et entre les jambes pour éviter tout risque de glissade. Le siège baquet se fixe à l’aide de la ceinture en 2 ou 3 points, selon les modèles. Le mieux est d’opter pour un siège à coque rigide ou à double coque. Ainsi, la sécurité et le confort de l’enfant sont assurés. Le seul inconvénient étant la complexité du montage du siège.

Les sièges pour « les grands » (de 15 à 36 kg ou de 3-4 ans jusqu’à 10-11 ans).
Il s’agit des rehausseurs avec ou sans dosseret. Ils sont utilisés lorsque le siège baquet est devenu trop étroit. Ils permettent de positionner correctement l’enfant de façon à ce qu’il soit retenu sans danger avec la ceinture à trois points du véhicule. Il existe deux modèles : le rehausseur à dosseret et le coussin rehausseur muni d’accoudoirs.

Liban , Sécurité routière

Date: 2/4/2010 12:56:37 PM

By: YASA WEB , YASA

Ajouter un commentaire 
Name
Email
Comments
Ajouter
Réserves YASA.org le droit d'exclure les messages qui contiennent des insultes, le sectarisme, le sexisme, le racisme et d'autres expressions considérées comme entrant en dehors des limites de la décence. Toutes les opinions exprimées sont celles de l'affiche individuel et ne représentent pas les vues de YASA.org ou de son personnel.
Les Commentaires 
imane
le voture restes leve
Date Time: 8/26/2012 3:22 PM
Sécurité routière

 
Website Designed & Developed by ITEC (Innovative Technology)